La campagne LEGOLAS vient de se terminer ! Elle s’est tenue dans le canal à houle CASH du MIO-SEATECH à l’Université de Toulon. L’objectif était d’étudier la transformation de la houle sur les fonds complexes, pour représenter ce qu’il se passe dans la nature sur les rochers, les récifs coralliens ou les enrochements artificiels.


Les expériences ont été réalisées sur une plage linéaire avec différentes conditions de houle irrégulière, permettant d’analyser les effets du fond en zone de shoaling, surf et swash.

31 sondes à houle et 2 courantomètres doppler acoustiques ont été déployées pour mesurer l’évolution de la surface libre dans l’espace et le temps et le profil de courant dans la zone de shoaling.

28 fonds différents ont été construits, en faisant varier hauteur, espacement, alignement et structure des rugosités.

La campagne a été menée de main de maitre par Solène Déalbéra, doctorante au SIAME (UPPA), supervisée par Damien Sous, et aidée par une foule de participants: Héloise Michaud (SHOM), Samuel Meulé (CEREGE), Rémi Chemin et Aimed Ajroud (MIO-UTLN) et Fred Bouchette (Géosciences Montpellier) et ses nombreux étudiants ! Un grand merci donc pour vos mains en compote après des heures passées à monter et démonter les structures

.

Prochaines étapes: analyse de donnée et comparaison avec les formulations théoriques !